Georges Alan Cavé né à New York le 27 février 1966, un Américain d’origine haïtienne est le chanteur principal de la bande du kompa Zin. Sa mère était écrivain Yanick Jean; son père était poète, écrivain, et art directeur Syto Cavé. Cavé a dépensé la plupart de ses années adolescentes au Haïti, en accompagnant souvent son père célèbre sur ses visites du Caraïbe (Martinique, Guadeloupe, Ste Lucia), France, les États-Unis et Canada.
Entouré par gens qui aimaient les arts, et né aux écrivains, c’était naturel pour Cavé pour suivre dans leurs pas. Pendant son adolescence, Alan a fréquemment joué la guitare, en criant des mots expressifs et sincères et des mélodies qui, à beaucoup d’audiences, a paru au-delà son âge. L’entrée dans le monde de la performance de Cavé s’est passée quand un acteur dans une pièce de théâtre est tombé mal et il a été demandé chanter la chanson « La Personne ». La réception de l’audience enthousiaste a cristallisé pour Cavé le désir d’avoir une carrière musicale, et Alan Cavé est devenu un nom de la maison au Haïti.
En 1987, il a rencontré avec Alex Abellard et Remous Saint-Vil pour auditionner, et Cavé a été signé rapidement pour le groupe Zin. Le groupe a publié leur premier album, « Papa O », en 1989. Plus de deux décennies plus tard, le guitarist-parolier Eddy de Zin St Vil, keyboardist et chef Alex Abellard, et ses 11 membres de la bande restent populaires, avec ballades sucrées et rainures du kompa haïtiennes traditionnelles mélangées avec le son de reggae, rythme et blues, et zouk. La voix de Cavé, quelquefois caractérisée comme « séduisant », a aidé considérablement le succès de la bande.
Cavé est parolier prolifique, avec un catalogue de chansons et enregistrements de l’unreleased en anglais, français, et Créole haïtien. Quand une fois a demandé ce qui l’inspire, il a répondu simplement: « Vie et peuple ». Il a dit qu’il préférerait s’être souvenu comme écrivain et compositeur, comme il ne prend pas seulement talent, mais passion, aspiration, discipline et travail dur écrire des chansons et publier un album. Il est artiste recherché dans la communauté français antillaise.
Cavé a exécuté et collaboré avec les autres artistes célèbres dans zouk, kompa, français et musique antillaise tel que Malavoi, Mario DeVolcy, Tanya Saint-Val, Haddy N’jie, Roy Shirley, et Les ténors du Zouk. En 2001 il a lancé son premier album solo, Se Papa Pou Dat qui était un succès énorme. Cet album paraît transcender des barrières de langue et son culturel, avec ses mélodies populaire au Japon, l’Afrique et l’Amérique du Sud, bien que les auditeurs ne puissent pas comprendre les mots. Il continu avoir une carrière solo et a publié cinq albums du kompa solos.
Georges Alan Cavé (né à New York le 27 février 1966, un Américain d’origine haïtienne) est le chanteur principal de la bande du kompa Zin. Sa mère était écrivain Yanick Jean; son père était poète, écrivain, et art directeur Syto Cavé. Cavé a dépensé la plupart de ses années adolescentes au Haïti, en accompagnant souvent son père célèbre sur ses visites du Caraïbe (Martinique, Guadeloupe, Ste Lucia), France, les États-Unis et Canada.
Entouré par gens qui aimaient les arts, et né aux écrivains, c’était naturel pour Cavé pour suivre dans leurs pas. Pendant son adolescence, Alan a fréquemment joué la guitare, en criant des mots expressifs et sincères et des mélodies qui, à beaucoup d’audiences, a paru au-delà son âge. L’entrée dans le monde de la performance de Cavé s’est passée quand un acteur dans une pièce de théâtre est tombé mal et il a été demandé chanter la chanson « La Personne ». La réception de l’audience enthousiaste a cristallisé pour Cavé le désir d’avoir une carrière musicale, et Alan Cavé est devenu un nom de la maison au Haïti.
En 1987, il a rencontré avec Alex Abellard et Remous Saint-Vil pour auditionner, et Cavé a été signé rapidement pour le groupe Zin. Le groupe a publié leur premier album, « Papa O », en 1989. Plus de deux décennies plus tard, le guitarist-parolier Eddy de Zin St Vil, keyboardist et chef Alex Abellard, et ses 11 membres de la bande restent populaires, avec ballades sucrées et rainures du kompa haïtiennes traditionnelles mélangées avec le son de reggae, rythme et blues, et zouk. La voix de Cavé, quelquefois caractérisée comme « séduisant », a aidé considérablement le succès de la bande.
Cavé est parolier prolifique, avec un catalogue de chansons et enregistrements de l’unreleased en anglais, français, et Créole haïtien. Quand une fois a demandé ce qui l’inspire, il a répondu simplement: « Vie et peuple ». Il a dit qu’il préférerait s’être souvenu comme écrivain et compositeur, comme il ne prend pas seulement talent, mais passion, aspiration, discipline et travail dur écrire des chansons et publier un album. Il est artiste recherché dans la communauté français antillaise.
Cavé a exécuté et collaboré avec les autres artistes célèbres dans zouk, kompa, français et musique antillaise tel que Malavoi, Mario DeVolcy, Tanya Saint-Val, Haddy N’jie, Roy Shirley, et Les ténors du Zouk. En 2001 il a lancé son premier album solo, Se Pa Pou Dat qui était un succès énorme. Cet album paraît transcender des barrières de langue et son culturel, avec ses mélodies populaire au Japon, l’Afrique et l’Amérique du Sud, bien que les auditeurs ne puissent pas comprendre les mots. Il continu avoir une carrière solo et a publié cinq albums du kompa solos.

(Visited 12 times, 1 visits today)